UN PLAN SOCIAL DIFFERENT

Sans solidarité il n’y a plus d’humanité

"Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l'entraide et la solidarité visant à un but commun : l'épanouissement de chacun dans le respect des différences."

                                               Françoise DOLTO

Définition du CCAS

C’est l’endroit où s’exerce l’action sociale essentielle à la vie de la commune.

Véritable outil au service des habitants, il analyse les besoins sociaux.

Il est garant du maintien des services publics qu’attendent les habitants de la commune et particulièrement les plus démunis, les plus fragiles et tous ceux qui sont en difficulté.

Le CCAS est un établissement public communal qui intervient dans les domaines

  • De l’aide sociale légale et facultative

  • Les actions et activités sociales.

 

Sa compétence s’exerce sur le territoire de la commune à laquelle il appartient. Il est d’ailleurs rattaché à la collectivité territoriale, mais garde tout de même une certaine autonomie de gestion.

 

Plusieurs communes peuvent se regrouper au sein d’un établissement public de coopération intercommunale, on parle alors de CIAS.

 

Le maire de la commune le préside de plein droit. Il lui incombe de désigner des professionnels qualifiés parmi lesquels doivent figurer

  • un représentant des associations familiales,

  • un représentant des associations de personnes handicapées,

  • un représentant des associations de retraités et de personnes âgées

  • un représentant des associations qui luttent contre l’exclusion

Les obligations légales du CCAS

Le CCAS est une institution locale d’action sociale. Il met en place une série d’actions générales de prévention et de développement social dans la commune où il siège, tout en collaborant avec des institutions publiques et privées.

il développe des activités et missions (dans le cadre légal et facultatif), qui assistent et soutiennent les populations concernées

  • les personnes handicapées

  • les familles en difficulté

  • les personnes âgées

Il gère des services utiles

  • des crèches,

  • des centres aérés

  • des maisons de retraite.

Dans le cadre de missions sociales légales, le CCAS s’investit dans des demandes d’aide sociale (comme l’aide médicale), et les transmet aux autorités ayant en charge de prendre ces décisions.

Les missions facultatives du CCAS

Dans le cadre de l’aide sociale facultative, le CCAS s’occupe de services tels que les secours d’urgence,

  • les colis alimentaires

  • les chèques d’accompagnement personnalisé.

 En bref, l’essentiel de la politique sociale de la commune.

Enfin, le CCAS supporte financièrement et techniquement certaines actions sociales dont l’intérêt va directement aux habitants de la commune.

Le Centre Communal d’Action Sociale qui a une vocation sociale, applique avant tout le principe d’égalité et du respect de l’anonymat des bénéficiaires.
Le CCAS anime une action générale de prévention, d’aide et de développement social dans la commune, en liaison étroite avec :

  • les institutions publiques telles que la CAF, CAM, CCAS des communes environnantes, CPAM, Conseil Général, CRAM, SIAS…

  • les institutions privées telles que les entreprises de notre commune et les associations : le secours catholique, le secours populaire, Emmaüs, les restos du cœur, l’association du côté des femmes….  

  • toutes les personnes bénévoles de notre commune qui se portent volontaires.

Ainsi, grâce à ce réseau et partenariat, en participant aux différentes réunions de travail, et commissions de toutes ces structures auxquelles ils sont invités, le CCAS peut accueillir, écouter, soutenir, orienter et aider les personnes en difficultés qui se présentent.

Le CCAS est présidé par le Maire de la commune le conseil d’administration, composé en nombre égal d’élus et de membres représentant des associations de prévention et de développement social auprès des familles, des personnes handicapées, et des personnes âgées.

Le fonctionnement du CCAS à Pinsaguel

Aujourd'hui, à Pinsaguel, nous avons 7 représentants des associations​ + 8 élus

Les Pinsaguélois sont reçus les après-midi sur rendez-vous.

Tous les vendredi après-midi, possibilité d'y rencontrer un écrivain public, un conciliateur de justice, un avocat... toujours sur rendez-vous.

Le CCAS dispose actuellement d'un budget de 6000 euros annuels afin d'aider ponctuellement les personnes ou familles en difficulté.

- Aides financières aux écoles pour participer aux frais de transport lors des sorties ou classes vertes

- Tarifs préférentiels pour accès au CIJ selon le quotient familiale

- Bons d'achats à Noël pour les familles bénéficiaires du CCAS.

La commune est également membre du SIAS (Syndicat Intercommunal d'Action Sociale) basé à Seysses qui comprend une vingtaine de communes.

Le CCAS selon EVEIL PINSAGUELOIS

Hormis les obligations légales, notre souhait est de préserver ce qui a été mis en place et d'apporter un plus aux actions facultatives

Ne pas faire du CCAS un guichet social en ayant une vision de l’action sociale qui dépasse le stade des colis alimentaires et le repas des anciens. Le CCAS doit concerner tous les habitants, être le fer de lance d’une politique sociale.

inciter toutes les personnes "vulnérables" (ou leur entourage) à venir s'inscrire sur le registre mis à leur disposition.

Concertation pour les horaires d’ouverture et appliquer ce qui conviendrait le mieux aux habitants.

Prévoir un lieu identifié et entièrement dédié à nos aînés (plus de manutention de tables et de chaises ou déménagements de dernière minute).

Une étude sera réalisée à cet effet sur la 2ème salle de la Muscadelle actuellement disponible.

Dans cette attente, il sera délivré un macaron pour le stationnement des aînés afin de leur permettre de  participer aux activités du club les  jeudis après midi.

Les aidants représentent 15 % de la population, soit 11 millions de personnes 

selon les derniers chiffres INSEE, Il faut savoir que la perte d'autonomie a concerné 2,5 millions de seniors en 2015 et qu'elle concernera :

  • 3 millions de seniors en 2030

  • 5 millions en 2050

Il devient donc urgent de créer un service des aidants au sein du CCAS afin de soutenir les proches des personnes dépendantes  par l’âge, la maladie ou le handicap... Etude de faisabilité pour mise en place de la Permanence d’un psychologue bénévole, rencontres et ateliers d’échange de paroles et d’écoute au sein du CCAS

En collaboration avec les pharmacies locales, nous permettrons à toute personne dans l'incapacité de se déplacer de recevoir son traitement

MOBIBUS gratuit pour nos concitoyens (non voyantes,  en fauteuil ou titulaire de l’APA (Toute personne remplissant les conditions d'accès à ce mode de déplacement)

Encourager les initiatives citoyennes visant à renforcer  les liens intergénérationnels... Veillées d'autrefois, conseils des aînés

Pinsaguel - Elections municipales et communautaires du 15 mars 2020